Les grévistes des bibliothèques du comté d’Essex, membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), organiseront une série d’heures du conte en guise de remerciement à la population qui les appuient sans relâche. Ils entament leur troisième mois de grève cette semaine.

« La communauté nous soutient depuis le début, explique Lori Wightman, présidente d’unité au SCFP 2974. Chaque jour, des citoyens nous rendent visite au piquet de grève. Ils font pression sur leurs conseillers municipaux. Ils ont même recueilli plus de 2 000 signatures en 48 heures, simplement parce qu’ils aiment leurs bibliothèques et qu’ils veulent que celles-ci rouvrent leurs portes. C’est pourquoi, alors que commence le troisième mois de cette grève, les employés de bibliothèque souhaitent remercier la population de son soutien, tout au long de l’été, en organisant des heures du conte. »

  • Voici les heures du conte qui seront animées par les employés de bibliothèque membres du SCFP 2974 cette semaine : mardi 23 août, 9 h 30, à Harrow, dans le parc qui jouxte la salle des scouts ;
  • mercredi 24 août, 10 h 30, à Tecumseh, au pavillon du parc Optimiste ;
  • jeudi 25 août, 10 h, à Amherstburg, au pavillon du parc Navy Yard.

Les syndiqués ont déjà animé une heure du conte samedi dernier pour 25 enfants et leurs parents. « Nous invitons les familles, les enfants et les autres à participer à cette activité communautaire, poursuit Mme Wightman. Apportez une couverture, soyez prêts à chanter et laissez-nous faire le reste. Nous allons vous montrer à quel point notre boulot nous manque et vous remercier pour tout ce que vous faites pour nous. »

Les 14 succursales de la Bibliothèque du comté d’Essex sont fermées depuis le 25 juin. Le conseil du comté a poussé les employés à la grève sur un problème fictif de congés de maladie, la direction reconnaissant elle-même que ces congés ne posent pas problème dans les bibliothèques. La direction veut contraindre ses employés à accepter un nouveau régime de congés de maladie qui ne lui fera même pas économiser un sou ; en fait, ses frais de gestion sont plus élevés. Le comté avait tenté de forcer ses ambulanciers à accepter le même régime, mais un arbitre l’a débouté le mois dernier.

« Tout au long de l’été, nos partisans nous ont répété à quel point ils s’ennuyaient de nous et de nos bibliothèques, conclut Mme Wightman. C’est la même chose pour nous. Ce petit geste est notre témoignage d’appréciation pour tout le soutien qu’on nous témoigne. Ainsi, nos tout-petits pourront profiter d’une heure du conte en plein air avant la fin de l’été. »

Pour en savoir plus, contactez :

Lori Wightman
Porte-parole du SCFP 2974
 519-890-1932

Suanne Hawkins
Conseillère nationale du SCFP
 226-347-0242

James Chai
Service des communications du SCFP
 416-458-3983