Selon la présidente de la section locale 608 du SCFP Brianne Hillson, la solidarité démontrée par le SCFP et les autres syndicats a été fort appréciée du petit groupe de grévistes du Centre Naramata de l’Église Unie. Leurs confrères et consoeurs syndicaux ont participé à une manifestation en appui aux grévistes fin mai.

Le secrétaire-trésorier du SCFP-Colombie-Britannique, Paul Faoro, a promis de continuer à appuyer les grévistes. Selon lui, ils sont victimes de la très mauvaise gestion et des importantes difficultés financières du Centre Naramata. Paul Faoro croit que le conseil d’administration devrait sous-traiter la gestion, au lieu du travail des employés de première ligne.

Les membres de la section locale 608 du SCFP du Centre Naramata de l’Église Unie offrent un large éventail de services pour assurer le fonctionnement des installations d’hébergement toute l’année. Les 30 employés syndiqués ont déclenché une grève illimitée le 15 mai.