POWELL RIVERBC – Les membres du SCFP 798 ont entériné le renouvellement de leur convention collective en assemblée syndicale hier soir. La possibilité d’un conflit de travail est donc écartée.

« Les négociations ont été très difficiles, admet la présidente de la section locale 798, Danielle Craigen. Nous sommes soulagés d’avoir apporté de la certitude et de la stabilité à notre avenir. Nos membres avaient exprimé clairement qu’ils n’accepteraient pas les concessions sévères qu’exigeait la ville; nous avons réussi à les repousser. »

La nouvelle entente, qui prendra fin en décembre 2018, s’attaque enfin à l’évaluation des nombreux emplois sous-évalués depuis longtemps. Elle règle aussi des problèmes de sécurité d’emploi et d’équité envers les employés à temps partiel.

Selon Mme Craigen, la ville a déçu de nombreux syndiqués en maintenant sa position de gel des taxes et des dépenses, position qui a influencé le cours des négociations. Elle affirme que les employés municipaux craignent toujours une baisse des niveaux de service au fil des prochaines années; ils surveilleront la situation de près.

Le SCFP 798 représente près de 150 employés municipaux à Powell River. Ces syndiqués fournissent une vaste gamme de services aux citoyens et aux entreprises. La nouvelle convention collective s’applique du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2018. Elle a été conclue après plus de 25 jours de négociation et de médiation devant la Commission des relations de travail de la Colombie-Britannique.

Pour en savoir plus, contactez :

Danielle Craigen

Présidente de la section locale 798 du SCFP
 604-578-8560

David Fleming

Conseiller national du SCFP
 778-928-7542



Roseanne Moran

Conseillère en communications du SCFP
 778-835-7537