TORONTO – Cette semaine, les membres du syndicat des employés des bibliothèques publiques de Toronto, section locale 4948 du Syndicat canadien de la fonction publique, ont confié à leur comité de négociation un vaste mandat qui inclut le recours à la grève si nécessaire. Ce syndicat est en négociation avec le conseil des bibliothèques publiques de Toronto pour le renouvellement de sa convention collective.

Selon la présidente du SCFP 4948, Maureen O’Reilly, les principales revendications syndicales concernent une augmentation de salaire décente et, d’abord et avant tout, des mesures pour freiner la précarisation du poste de nombreux employés. « La moitié de notre effectif travaille à temps partiel et les trois quarts sont des femmes, précise-t-elle. La nouvelle convention collective devra tenir compte de la réalité du travail dans le réseau bibliothécaire. »

Mme O’Reilly souligne que le volume de transactions dans les bibliothèques continue d’augmenter, alors qu’on réduit le budget. « Il faut, ajoute-t-elle, que la Ville reconnaisse que la demande est en croissance, puis qu’elle fixe le budget en conséquence. Nous n’avons pas les moyens d’accepter une autre convention collective truffée de reculs qui viendra affaiblir les services en déstabilisant les emplois. »

Les négociations avec le conseil bibliothécaire se poursuivent.

Pour en savoir plus, contactez :

Katrina Miller, 647-272-5024
Cim Nunn, 416-627-7695
Kevin Wilson, 416-821-6641