Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Fredericton – Les hauts dirigeants du SCFP national étaient à Fredericton aujourd’hui pour appuyer les membres du SCFP dans leur lutte contre le régime d’austérité du gouvernement Gallant.

« Nous sommes engagés à lutter avec les membres du SCFP à travers cette province afin de protéger les services publics. Nous ne pouvons pas permettre au gouvernement de détruire le tissu social de cette province en un seul coup de crayon », a déclaré Mark Hancock, président national du SCFP.

« Notre syndicat va fournir un aide financière à la division du SCFP NB pour les aider à contrer ces attaques sur les services publics », a ajouté Charles Fleury, secrétaire-trésorier national.

« Contrairement à ce que les membres du gouvernement Gallant affirment, ils ont un choix. Ils peuvent rétablir un système d’impôt progressif pour générer des revenus. Ils peuvent investir dans les services publics dans les régions rurales au lieu de couper les services et ajouter au fardeau financier aux Néo-Brunswickois. Lors des dernières rondes de consultations publiques à travers la province, plusieurs options ont été suggérées, mais malheureusement le gouvernement a choisi de les ignorer », a ajouté Hancock.

« Nous espérons que le gouvernement va reprendre ses esprits et écouter les Néo-Brunswickois quand ces derniers ont clairement dit qu’ils veulent garder leurs services publics”, a déclaré Odette Robichaud, vice-présidente du SCFP NB.

Pour plus de renseignements, communiquez avec:

Odette Robichaud, vice-présidente du SCFP NB au (506) 724-2300