St. John’s – Wayne Lucas, président du SCFP-Terre-Neuve-et-Labrador demande instamment au nouveau ministre de la Santé de la province, John Haggie, d’appuyer un nouvel accord sur la santé lors de la prochaine réunion des ministres à Vancouver.

Wayne Lucas a indiqué qu’il a écrit à Haggie au nom de ses plus de 6 000 membres à Terre-Neuve-et-Labrador pour l’informer que le SCFP est encouragé par l’engagement du nouveau gouvernement fédéral à négocier un nouvel accord.

Lucas a déclaré : « Les ministres de la Santé se préparent à une rencontre les 20 et 21 janvier, et nous espérons que leur priorité sera de négocier un nouvel accord sur la santé pour renforcer et élargir notre système public d’assurance-maladie. »

Il a indiqué que dans sa lettre il a rappelé au ministre Haggie que sa province est confrontée à ses certains défis, dont les récents efforts déployés par le gouvernement précédent pour tenter de privatiser les soins de longue durée par l’adoption de PPP (partenariats public-privé).

Le SCFP exhorte tous les ministres de la Santé à appuyer un nouvel accord sur la santé qui inclut les éléments suivants :

  • un financement stable et suffisant de la part du gouvernement fédéral, avec des augmentations annuelles établies à un minimum de 6 %;
  • un programme de soins continus national appliquant les principes de la Loi canadienne sur la santé aux soins de longue durée, aux soins à domicile et en milieu communautaire, et établissant une dotation minimale et l’élimination progressive des soins à but lucratif dans ce secteur;
  • un programme d’assurance-médicaments universel national fournissant une couverture aux Canadiennes et Canadiens selon une liste nationale des médicaments admissibles fondée sur une évaluation basée sur des données probantes.