Le syndicat qui représente les travailleurs de première ligne à l’Iris Kirby House se dit encouragé par l’intervention du gouvernement provincial dans les problèmes que vit ce refuge.

« Nous sommes heureux d’apprendre que le gouvernement accorde de l’importance à ce que font les intervenants en transition, affirme le président du SCFP-Terre-Neuve-et-Labrador, Wayne Lucas. Nous avons bon espoir qu’on trouvera des solutions qui profiteront à toutes les parties, particulièrement aux familles dans le besoin. »

« Nos membres ne participent pas aux questions financières de l’organisme, explique Derrick Barrett, conseiller national au SCFP, mais ils sont prêts à collaborer au processus de facilitation qu’a annoncé le gouvernement. »

« Ils sont résolus à assurer le maintien des services de première ligne par l’entremise de ce processus, ajoute-t-il, et ils demeurent disponibles pour les femmes et les enfants victimes de violence familiale. »

La section locale 3762 du SCFP représente une trentaine d’employés des services d’intervention en cas de crise à l’Iris Kirby House de St. John’s et à l’O’Shaughnessy House de Carbonear