Le SCFP s’inquiète de l’annonce selon laquelle la Région sanitaire de Regina Qu’Appelle envisage des mises à pied.

« Nous savons que la Région sanitaire de Regina Qu’Appelle est confrontée à des difficultés financières, mais nous ne nous attendions pas aujourd’hui à une conférence de presse annonçant des mises à pied », a déclaré Scott McDonald, président de la section locale 3967 du SCFP.

McDonald a ajouté qu’il y a beaucoup d’incertitude sur ce que cela signifie pour les travailleuses et travailleurs.

« Nous ne savons pas quels secteurs seront touchés, ni quels employés perdront leur emploi. »

Le SCFP s’inquiète de l’impact des mises à pied sur la qualité des soins aux patients et aux résidents.

« Les employés de première ligne sont déjà confrontés à des difficultés comme l’augmentation de la charge de travail et la pénurie de personnel », a dit McDonald. « Nous avons besoin de plus d’investissement dans le personnel, pas moins. »

Les nouvelles au sujet des mises à pied dans la Région sanitaire de Regina Qu’Appelle fait suite à d’importantes mises à pied dans la Région sanitaire de Saskatoon.

« Le système de santé publique est l’un de nos services publics les plus précieux. Notre gouvernement doit se retrousser les manches pour s’assurer que tous les résidents de la Saskatchewan obtiennent des soins de qualité », a ajouté McDonald.

La section locale 3967 du SCFP représente plus de 5 500 travailleuses et travailleurs de la santé de la Région sanitaire de Regina Qu’Appelle dans cinq grands secteurs : travail de bureau, services techniques, soins infirmiers, services de soutien et opérations de maintenance. Ensemble, les membres de la section locale 3967 du SCFP contribuent au bien-être des patients hospitalisés, des résidents recevant des soins de longue durée et des clients qui reçoivent des soins à domicile.