Le SCFP 4254 a lancé une campagne de sensibilisation populaire aux vastes coupes que subit la division scolaire Prairie Spirit. Ces coupes auront des impacts sur la qualité de l’enseignement et des services que reçoivent nos enfants.

« On parle d’une baisse du soutien en classe pour les élèves en difficulté, explique la présidente du SCFP 4254, Grace Wudrick. Et quand ces élèves vulnérables ont moins de soutien, c’est l’ensemble des élèves qui en subissent les conséquences. Les enfants de la Saskatchewan méritent un meilleur traitement de la part de leur gouvernement. »

La formule de financement qu’utilise le gouvernement de la Saskatchewan a projeté la division Prairie Spirit tout au bas de l’échelle des subventions, et ce, malgré la croissance démographique dans la région. À l’année scolaire 2014-2015, on enregistrait la neuvième hausse d’inscriptions consécutive, pour une fréquentation totale de 10 300 élèves de la prématernelle à la 12e année. La situation financière de Prairie Spirit s’est aggravée depuis que le gouvernement refuse de financer en entier l’augmentation de salaire qu’il a accordée aux enseignants.

« Ces baisses de financement ne font pas que nuire aux élèves, souligne Mme Wudrick. Les licenciements auront de graves conséquences sur les employés et leurs proches. On parle d’une soixantaine de familles qui perdent leur source de revenus. Cela vient augmenter le nombre de familles qui ont de la difficulté à arriver dans nos collectivités. Certains des employés qui perdront leur emploi travaillent pour la division depuis plus de dix ans. En outre, la division a éliminé les postes d’aide-bibliothécaires ; trois personnes perdent leur emploi, dont une personne qui avait 23 ans d’ancienneté. »

La première étape de la campagne consiste en la distribution d’un tract dans plus de 12 000 foyers du territoire de la division scolaire Prairie Spirit. La section locale y demande aux citoyens de contacter leur député provincial et le premier ministre Brad Wall.

« Chaque élève mérite d’avoir accès au soutien en classe dont il a besoin pour réussir, ajoute Mme Wudrick. Si vous êtes préoccupé par l’impact qu’aura la formule de financement sur vos enfants, faites-vous entendre. »

Le SCFP 4254 représente 394 employés de la division scolaire Prairie Spirit, dont des aide-éducateurs, des adjoints administratifs, des adjoints de direction, des concierges, des chauffeurs d’autobus, des informaticiens, des administrateurs de réseau, des mécaniciens et du personnel de maintenance.