Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les membres de la section locale 4195 du SCFP et leurs sympathisants ont assisté à la dernière assemblée du conseil scolaire de Sask. Rivers pour sensibiliser les conseillers aux répercussions de leur décision de licencier du personnel pour le réembaucher sur un horaire de travail réduit.

« Cela signifie que nos élèves vont perdre plus de 8 000 heures de soutien direct de la part des aides-éducateurs. Cela signifie que les bibliothèques de nos écoles auront deux semaines de moins de personnel. L’impact total sur la dotation en personnel s’élèvera à plus de 11 000 heures perdues dans plusieurs classes d’emploi de soutien, dont les travailleurs sociaux, les employés de bureau, les aides linguistiques, les cuisiniers et les aides-éducateurs. Cette réduction se ressentira dans les classes, ce qui est inacceptable », a expliqué le président du SCFP 4195, John Kunard.

Pour en savoir plus sur ce dossier, cliquez ici :

PDF icontell_sask_rivers_school_board_to_maintain_current_staffing_levels_june_2_2016.pdf