Consœurs et confrères,

Le dernier trimestre de 2013 a été extrêmement rempli pour notre syndicat.

Le 25 septembre 2013, notre Conseil exécutif national a souligné, avec le personnel du bureau national, le 50e anniversaire du congrès de fondation du SCFP. II y a eu cet automne de nombreuses célébrations du 50e anniversaire, qui ont culminé au congrès national tenu dans la magnifique ville de Québec, du 21 au 25 octobre 2013.

Nous parlerons plus en détail du congrès dans le présent rapport. Mais soulignons que les près de 3 000 délégués, suppléants, membres du personnel et invités ont commémoré notre passe et établi une orientation claire pour l’avenir dans le cadre d’activités qui ont eu lieu toute la semaine.

Pendant la période visée par le présent rapport, le dossier des régimes de retraite a attiré l’attention des médias à plusieurs reprises. Notre Campagne visant à doubler les prestations du RPC s’est poursuivie auprès des ministres des Finances et à la réunion des premiers ministres, où la question était au coeur de l’ordre du jour. Nous avons également discuté de la réforme des régimes de retraite avec des représentants des provinces de l’Ile-du-Prince-Edouard, du Nouveau-Brunswick, de Terre-Neuve-et-Labrador et de l’Alberta.

Le typhon Haiyan a dévasté les Philippines. Cet épouvantable désastre naturel était le deuxième à survenir en quelques mois à peine. Notre syndicat a fourni un soutien financier direct à Oxfam Canada et à COURAGE, notre syndicat affilié aux Philippines.

Bien que les enjeux critiqués ne manquent pas, comme le taux de chômage élevé chez les jeunes et les effets dévastateurs des compressions dans l’assurance-emploi (AE), la​ scène politique canadienne a été dominée cet automne par le scandale du Sénat et les interminables frasques du maire Rob Ford a Toronto.

Comme nous le précisons plus loin, trois petites grèves qui n’en finissent plus ont lieu en Colombie-Britannique et en Ontario. J’ai été extrêmement fier que les délégués à notre congrès accueillent si chaleureusement les représentants des membres de nos trois sections locales en grève.

Au moment de mettre sous presse, nous apprenons que le gouvernement albertain a adopté deux lois très régressives qui exacerberont le climat d’austérité dans la province, en plus d’imposer des amendes et des sanctions pécuniaires plus élevées aux unités du secteur public qui feront la grève sans en avoir le droit.

En cette fin de 2013, nous devons réfléchir aux mots prononcés par l’un de nos​ conférenciers invités à notre congrès national. L’auteur et artiste autochtone Tomson Highway a déclaré que « les syndicats protègent la dignité humaine ». Une description adéquate qui nous guidera à l’aube de notre sixième décennie de services aux membres du SCFP.