Journée du souvenir transLe 20 novembre de chaque année, on observe la Journée du souvenir trans en mémoire des personnes transgenres qui ont succombé à la violence antitrans. Lancée en 1998 pour commémorer le meurtre d’une jeune femme transgenre du Massachusetts, cette journée est célébrée un peu partout au pays comme à travers le monde. Elle nous offre l’occasion de sensibiliser la population à la violence, au harcèlement et à la discrimination dont sont victimes les personnes qui ne vivent pas leur vie selon les attentes que nourrit la société envers le sexe qu’on leur a assigné à la naissance. Elle est l’occasion de promouvoir la solidarité et d’en apprendre plus sur les changements requis aux perceptions, aux lois et aux politiques pour permettre aux personnes trans de vivre et de travailler dignement et en toute sécurité.

Voici quelques gestes concrets à poser pour défendre les droits des personnes trans :

  • Informez-vous et informez vos membres sur les problématiques des trans. Invitez une personne militante trans à s’adresser à votre section locale. Demandez à l’éducation syndicale des cours et des exposés sur l’égalité.
  • Regardez la présentation du SCFP sur la discrimination transphobe en matière d’emploi et de soins de santé.
  • Regardez les entrevues avec les militantes SCFP Deidra Roberts et Martine Stonehouse qui se trouvent dans la section Queer Story Archives du site onmyplanet.ca.
  • Négociez une modification à votre convention collective pour préciser que votre article antidiscrimination inclut l’identité sexuelle et l’expression sexuelle. Négociez un congé payé et d’autres avantages sociaux pour les membres en transition.
  • Consultez le document Négocier les droits des personnes LGBTTI: aide-mémoire – clauses de convention collective, une des ressources du SCFP pour négocier l’égalité
  • Faites pression pour obtenir l’inclusion de l’identité sexuelle et de l’expression sexuelle aux motifs de discrimination proscrits par le Code des droits de la personne de toutes les provinces, dans la Loi canadienne sur les droits de la personne, ainsi que dans la loi fédérale sur les crimes haineux.
  • Appuyez les efforts visant à créer ou à bonifier les subventions pour les chirurgies de changement de sexe et les autres services de santé s’adressant aux personnes transgenres.
  • Participez aux activités du 20 novembre près de chez vous.
  • Faites connaître vos activités, par le biais de photos par exemple, afin de promouvoir la solidarité et d’inspirer d’autres personnes à adopter notre cause. Faites parvenir vos informations à l’adresse equality@cupe.ca.

Aidez-nous à rendre nos milieux de travail et de vie sûrs et accueillants pour les personnes qui s’identifient comme transgenres.