KINCARDINE, ONTARIO – Le syndicat qui représente les employés de bureau et les travailleurs de la construction de Bruce Telecom déclare que la société doit prendre au sérieux la négociation d’un contrat équitable avant la date butoir d’une grève ou d’un lock-out, le 29 mai.

« Encore et toujours, nos membres ont fait passer les intérêts de la collectivité avant leurs propres intérêts », a déclaré Mark O’Leary, président de la section locale 255 du SCFP, qui représente les 58 travailleuses et travailleurs qui tentent présentement de négocier une nouvelle convention collective avec Bruce Telecom. 

« Cette société est toujours rentable, et nos membres ont fait de nombreux sacrifices ces dernières années pour veiller à ce que les services offerts par Bruce Telecom à la collectivité demeurent viables et continuent de profiter à tous les résidents de la vaste zone desservie. Il est particulièrement exaspérant pour nos membres d’apprendre qu’après tous ces sacrifices, notre employeur s’attend maintenant à ce qu’ils renoncent à tout rajustement du coût de la vie dans un avenir prévisible.

Le syndicat et Bruce Telecom ont tenté de négocier un contrat avec l’aide d’un conciliateur. À ce jour, tous les efforts ont été vains.

Mark O’Leary a dit qu’il demeure optimiste et estime qu’il est possible de parvenir à une entente.

« Si Bruce Telecom s’assoit à la table et s’engage à négocier et à résoudre les questions en suspens, je suis sûr que nous pouvons terminer la négociation d’une convention collective équitable », a-t-il dit.

« Nous nous sommes engagés à négocier, au nom des résidents du canton de Kincardine, des régions environnantes, et des usagers de Bruce Telecom, mais nous ne pouvons pas négocier seuls. Nous avons besoin, à la table de négociation, d’un partenaire prêt à participer », a-t-il conclu.

Les parties se rencontrent à nouveau le 20 mai 2016, avec l’aide d’un agent de médiation nommé par le gouvernement fédéral.

Pour plus de renseignements :

Sherry Anstett
Porte-parole de la section locale 255 du SCFP
 519-477-5313

Kevin Wilson
Communications du SCFP
 416-821-6641