En septembre 2015, le gouvernement libéral de Philippe Couillard a signé un « Accord de partenariat 2016 – 2019 » avec les maires et mairesses de la province. Cet accord, aussi appelé « pacte fiscal », permettrait aux municipalités de décréter les conditions de travail de leurs employés.

La FTQ et le SCFP-FTQ lancent aujourd’hui un site web visant à soutenir leur campagne « D’égal à égal, c’est fondamental! » au sujet du « pacte fiscal » entre les municipalités et le gouvernement du Québec. www.egalegal.ca offre la possibilité de poser un geste concret comme par exemple envoyer un courriel aux députés.

Selon certains maires et mairesses, ce pacte fiscal a pour but de leur permettre d’obtenir le droit d’imposer les conditions de travail des travailleurs et travailleuses municipaux.

L’ensemble du milieu syndical est préoccupé par ce qui aurait pour conséquence d’annuler les droits de négociation collective et de grève. Il s’agirait d’une attaque très grave contre tout l’édifice des relations de travail du Québec.

La campagne publique menée par la FTQ et le SCFP a commencé en février avec la diffusion de messages publicitaires à la radio. Le but étant de sensibiliser la population à un enjeu jusque là ignoré de la majorité, ainsi que d’influencer le projet mal avisé du gouvernement Couillard.