Winnipeg – À sa réunion tenue le 5 janvier 2016, le comité permanent du renouvellement de l’infrastructure et des travaux publics (Standing Committee on Infrastructure Renewal and Public Works) de la Ville de Winnipeg a accepté de rencontrer les représentants de la section locale 500 du SCFP pour discuter des recommandations du syndicat visant à améliorer le déneigement municipal à Winnipeg.

Le 3 novembre 2015, la section locale 500 du SCFP a présenté au comité un rapport détaillé soulignant les importantes économies qui pourraient être réalisées en rapatriant les services de déneigement de Winnipeg à l’interne.  À l’heure actuelle, 80 pour cent des services sont confiés en sous-traitance.

« Nous croyons fermement qu’il y a beaucoup de place à l’amélioration pour nos services de déneigement de la Ville, a dit Gord Delbridge, président de la section locale 500 du SCFP », au comité le 5 janvier.  « Le comité doit faire preuve de leadership et faire progresser les recommandations que nous avons présentées en novembre. »

Le rapport de novembre du SCFP comprenait également des résultats de recherche tirés du rapport de la campagne de la section locale sur les services de déneigement publics, qui met en évidence les mauvaises expériences de centaines de citoyens de Winnipeg concernant les services privés de déneigement.

En novembre, l’administration de la Ville a présenté un rapport divergent suggérant que les services de déneigement de Winnipeg devraient demeurer au statu quo.

« Les Winnipegois méritent plus que le “statu quo” », a déclaré Delbridge.  « Nous voulons nous asseoir avec les représentants de la Ville et trouver des façons d’améliorer notre service, et nous croyons qu’une façon de le faire est de mettre fin à la sous-traitance du déneigement municipal. »

Le comité des travaux publics a convenu de s’assurer que les administrateurs de la Ville rencontrent la section locale 500 du SCFP pour discuter davantage des recommandations du syndicat sur l’amélioration des services de déneigement à Winnipeg.  Le comité a demandé seulement un rapport verbal de la réunion. Cependant, le SCFP espère que ces discussions seront prises au sérieux. 

« Nous sommes impatients de nous réunir avec la Ville pour faire valoir nos arguments, » a déclaré Delbridge. « Ce que nous avons à offrir est un plan complet et raisonnable pour améliorer les services de déneigement à Winnipeg, et nous voulons avoir la chance de nous assurer que ces plans soient pris au sérieux ».

La section locale 500 du SCFP représente environ 4600 employés municipaux de Winnipeg.