La section locale 561 du SCFP sonne l’alerte après que le conseil de la Bibliothèque publique de Coquitlam a pris des mesures pour mettre en œuvre un plan de restructuration visant une augmentation de 150 % du nombre des postes de gestion.

Female and male stick figures stacked in an inverted pyramid on a blue background

« Notre bibliothèque est une ressource précieuse dans la collectivité », a déclaré Allison Hardman, déléguée syndicale de la section locale 561 du secteur des bibliothèques du SCFP. « Au lieu de dépenser plus de 600 000 $ pour des postes de gestion supplémentaires, nous souhaiterions que ce financement soit consacré aux livres et ressources pour les usagers de la bibliothèque. »

La Bibliothèque publique de Coquitlam a créé et annoncé six nouveaux postes de gestion, ce qui créerait une structure de gestion bien plus importante et coûteuse que celles d’autres bibliothèques publiques du Lower Mainland. 

La section locale 561 du SCFP se dit préoccupée par le fait que le conseil d’administration de la bibliothèque a refusé sa demande de faire une présentation à sa dernière réunion du conseil d’administration. Cependant, elle fera une présentation au conseil municipal aujourd’hui afin d’exprimer ses inquiétudes et de demander au conseil municipal (le principal bailleur de fonds de la bibliothèque) s’il a l’intention de fournir à la bibliothèque le financement supplémentaire nécessaire pour couvrir le coût des nouveaux postes de gestion.

« Nos membres sont des travailleuses et travailleurs de première ligne qui se soucient beaucoup du sort des bibliothèques publiques, surtout de celle de Coquitlam », a dit Allison Hardman. « Sans renseignements clairs sur la provenance du financement de cette restructuration, nous demeurons profondément préoccupés par l’impact négatif que cela pourrait avoir sur les services. Les résidents et les usagers de la bibliothèque préoccupés devraient communiquer avec le conseil d’administration de la bibliothèque ou le conseil municipal pour leur demander comment ils envisagent de payer ces frais élevés. »

La section locale 561 du SCFP représente environ 70 employés de bibliothèque qui soutiennent le développement de l’alphabétisation, recommandent et trouvent du matériel pour les usagers, fournissent un appui administratif au conseil de la bibliothèque de Coquitlam et maintiennent et fournissent un service public accessible à tous dans la collectivité.

Pour plus de renseignements :

Zoe Magnus
Conseillère syndicale du SCFP
604-789-9972

Kathryn Sutton
Conseillère syndicale aux communications du SCFP
250-886-6502