Les négociateurs des 435 travailleuses et travailleurs de première ligne, des services administratifs et des services de soutien de la Société d’aide à l’enfance de la région de Peel (SAE de Peel) ont rejeté ce que l’employeur a qualifié « d’offre finale ».

« Ce que la SAE de Peel appelle son « offre finale » ne répond pas aux besoins de nos membres. Point final. Vraiment! », a déclaré Sonia Yung, présidente de la section locale 4914 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

« Nous avions fait des progrès en réglant certains problèmes par la négociation collective, mais notre comité de négociation a été surpris et déçu lorsque la SAE de Peel a présenté son offre finale », a-t-elle ajouté.

Les deux parties ont discuté pendant près de 12 heures mercredi, avec l’aide d’un médiateur nommé par la province.

Yung a déclaré que le comité de négociation de la section locale 4914 du SCFP renseignera les membres plus tard, cette semaine, avant la date limite d’une grève ou d’un lock-out à venir.

« Nous avons l’obligation de partager avec nos membres les raisons pour lesquelles nous avons choisi de rejeter la dernière offre de la SAE de Peel, et de discuter de nos options à partir de maintenant », a dit Yung.

Alors que la date limite pour un lock-out ou une grève est fixée au samedi 17 septembre, à 12 h 01 h, la section locale 4914 du SCFP s’est engagée à ne pas déclencher la grève avant le dimanche 18 septembre, à 12 h 01.

Yung a déclaré que le comité de négociation de la section locale 4914 du SCFP est disponible sur appel pour négocier avant la date limite.

« Nous sommes toujours prêts à négocier, à condition que la SAE de Peel soit prête à faire preuve de sérieux et à cesser de mettre en péril les services et les soutiens essentiels aux enfants et aux familles de la région de Peel. Nous ne pouvons pas négocier un règlement seuls », a-t-elle conclu.

Pour plus de renseignements :

Sonia Yung
Présidente de la section locale 4914 du SCFP
 416-889-9998

Kevin Wilson
Communications du SCFP
 416-821-6641