GINA : La campagne Own it! félicite le NPD pour son engagement à maintenir les sociétés d’État de la Saskatchewan aux mains du secteur public et demande au parti de la Saskatchewan d’être franc et transparent en ce qui concerne ses propres plans pour l’avenir de nos services publics.

« Même s’il a promis de ne pas privatiser nos sociétés d’État ni nos services publics pendant sa campagne électorale, Brad Wall et le parti de la Saskatchewan vont de l’avant avec leur ambitieux programme de privatisation », a déclaré Larry Hubich, président de la Fédération du travail de la Saskatchewan.  « Il est clair que le parti de la Saskatchewan n’écoute tout simplement pas les gens de cette province qui valorisent nos services publics. »

Larry Hubich a signalé un récent rapport du Centre canadien de politiques alternatives intitulé The Wrong Track : A decade of privatization in Saskatchewan (La mauvaise voie : Une décennie de privatisation en Saskatchewan) qui démontre qu’il y a eu plus de 50 incidents de privatisation sous le gouvernement de Brad Wall.

« Chaque famille et chaque communauté en Saskatchewan bénéficient des services publics et des sociétés d’État. Si le gouvernement du parti de la Saskatchewan prévoit vendre ces services et les mettre en péril, nous devons connaître ses plans avant de nous rendre aux urnes, le 4 avril », a ajouté Larry Hubich.

Plus de 20 000 résidents de la Saskatchewan ont signé la pétition Own it! et demandé que l’on mette fin à la privatisation de nos services publics et sociétés d’État.