« L’entente fédérale-provinciale en vue de bonifier le Régime de pensions du Canada (RPC) marque un grand pas en avant pour tous les travailleurs », a déclaré le président du SCFP-Ontario, Fred Hahn.

« Dans chaque province, dans chaque territoire, des milliers de Canadiens réclamaient de notre gouvernement qu’il augmente le RPC, a-t-il poursuivi. Cette annonce importante, on la doit à leurs efforts. Même s’il ne répond pas entièrement à nos attentes, l’engagement pris cette semaine envers une bonification universelle fera en sorte que chaque Canadien dispose de plus d’argent à la retraite. »

Depuis longtemps, le SCFP et d’autres syndicats canadiens voyaient dans la bonification du RPC le moyen le plus sûr, le plus efficace et le plus abordable d’assurer une certaine sécurité financière au plus grand nombre de Canadiens possible.

« Le travail étant de plus en plus instable, avec la généralisation des postes à temps partiel et des emplois occasionnels, un nombre croissant de nos membres n’ont pas accès à un régime de retraite au travail, explique la secrétaire-trésorière du SCFP-Ontario, Candace Remnick. Et ceux qui en ont un sont nombreux à disposer d’un régime minimal. La bonification du RPC profitera à tous nos membres, mais particulièrement à ceux-là. »

« La première ministre de l’Ontario, Mme Wynne, et son ministre des Finances Charles Sousa ont pris la bonne décision, ajoute M. Hahn. Leur ascendant dans ce dossier a compté pour beaucoup. Ils ont compris qu’il valait mieux laisser tomber leur propre régime pour négocier, avec les autres régions, une hausse qui bénéficierait à tout le monde. »

« Si nous sommes satisfaits du résultat d’hier, souvenons-nous qu’il reste beaucoup à faire, conclut-il. Il s’agit d’un accord de principe; il faudra continuer à faire pression pour en assurer une réalisation fidèle à ce qui a été annoncé, afin que plus de Canadiens puissent espérer vivre décemment à la retraite. Et le mouvement syndical devra redoubler d’ardeur pour obtenir des régimes de retraite au travail pour les travailleurs, afin que ceux-ci puissent réellement compter sur un bon revenu à la retraite. »

Le SCFP est le syndicat communautaire de l’Ontario. Ses quelque 250 000 membres fournissent les services publics de qualité dont nous dépendons tous au quotidien. Les membres du SCFP-Ontario sont fiers d’œuvrer dans les services sociaux, les soins de santé, le secteur municipal, le réseau scolaire, le réseau postsecondaire et le transport aérien.

Pour en savoir plus, contactez :
Sarah Jordison
Service des communications du SCFP
(416) 578-5638
www.cupe.on.ca