L’Internationale des services publics (ISP) regroupe plus de 20 millions de travailleurs représentés par 650 syndicats dans 148 pays et territoires. À tous les cinq ans, l’ISP organise un congrès international qui offre aux syndicalistes l’occasion de se rassembler et de discuter de plans mondiaux pour régler des problèmes de droits de la personne, de justice sociale et d’accès universel à des services publics de qualité.

Le SCFP a envoyé une délégation au 29e Congrès mondial de l’ISP à Durban en Afrique du Sud, en novembre 2012. La délégation de quatre membres était formée du président national Paul Moist, du secrétaire-trésorier national Charles Fleury et de deux membres du Conseil exécutif national, Judy Henley de la Saskatchewan et Ginette Paul du Québec.

Le SCFP est un membre fier et actif de l’ISP et il a profité de l’occasion que lui offrait le congrès pour réseauter et créer des liens avec des syndicats du secteur public du monde entier. Paul Moist a joué un rôle actif au conseil exécutif de l’ISP au cours des trois dernières années en tant que représentant du Canada et du Québec.

Il y a eu de nombreux faits saillants pour le SCFP à ce 29e Congrès. On lui a notamment rendu hommage, ainsi qu’à l’AFPC, pour avoir dirigé l’initiative de l’ISP visant à reconstruire les bureaux de Portau- Prince de la Confédération des travailleurs des secteurs public et privé (CTSP), notre syndicat affilié à Haïti. Le Congrès mondial a aussi adopté, à la suggestion du SCFP, une déclaration de solidarité et d’action pour les travailleurs tués dans l’horrible incendie d’usine survenu au Bangladesh plus tôt cette semaine-là.

Partout dans le monde, les services publics et les travailleurs du secteur public font l’objet d’attaques à grande échelle. L’unité est donc plus que jamais nécessaire. Ce besoin de solidarité entre tous les travailleurs des secteurs public et privé, incluant ceux qui ne font pas partie d’un syndicat, était très clair selon les témoignages qu’ont livrés les délégués au congrès sur les luttes qu’ils doivent mener.

Sous la nouvelle direction de Rosa Pavanelli, de l’affilié italien FP-CGIL, un nouveau programme d’action, « Dans l’intérêt de tous », guidera l’ISP pour les cinq prochaines années.

Réunion des affiliés du Canada et des États-Unis

Dans la foulée du Congrès mondial de l’ISP en Afrique du Sud, le SCFP a tenu en février une réunion sousrégionale avec les affiliés nordaméricains de l’ISP du Canada et des États-Unis, au bureau national du SCFP à Ottawa. Les participants ont pu discuter des suites à donner au congrès mondial et étudier le nouveau plan quinquennal de l’ISP, « OEuvrer pour le changement – Mise en oeuvre du mandat de l’ISP à partir de 2013 ». Cette rencontre a aussi permis de faire le suivi de la toute première réunion des affiliés du Canada et des États-Unis tenue à Washington en janvier 2012.