Logo du SCFP

Jour 78 du lockout à la SFU : le conseil d’administration décide de se remplir les poches

le 26 septembre 2011 2 h 24
 

Nous en sommes aujourd’hui au 78e jour du lockout de l’Association étudiante de Simon-Fraser (Simon Fraser Student Society ou SFSS) à l’Université Simon-Fraser (SFU). C’est aussi aujourd’hui qu’on a appris que le conseil d’administration de la SFSS a discrètement décidé de doubler la rémunération de ses administrateurs, à même l’argent épargné grâce au lockout. Ainsi, les 16 politiciens étudiants du conseil d’administration bénéficieront financièrement du fait de garder leur personnel en lockout.

Le SCFP a réagi en demandant une audience devant le Conseil des relations de travail, ainsi qu’en demandant par courriel à tous les membres du SCFP à l’emploi de la SFU de respecter les piquets de grève.

Selon le procès-verbal de la séance du 7 septembre 2011, le conseil d’administration a adopté une résolution qui double le nombre d’heures rémunérées chaque mois aux administrateurs, jusqu’à la fin du lockout. Cette mesure coûtera 16 500 dollars par mois à une association qui a lockouté son personnel parce qu’elle se disait « fauchée ». Dans un courriel envoyé à ses membres, la section locale 3338 du SCFP a qualifié ce geste d’hypocrite, d’opportuniste et d’offensant. Le SCFP prie tous les étudiants, membres du personnel et sympathisants de dénoncer ce coup bas.

Voici le texte du courriel envoyé aux membres de la section locale 3338 :

Chers membres,

Nos collègues de l’unité 5 du SCFP section locale 3338 à l’emploi de la Simon Fraser Student Society sont en lockout depuis 78 jours. La semaine dernière, le SCFP a commencé à multiplier les piquets de grève. Nous vous demandons de bien vouloir les respecter et de ne pas franchir ces piquets de grève s’ils se trouvent à votre lieu de travail. Ces mesures visent à attirer l’attention sur les problèmes de ces membres lockoutés. Si vous trouvez un piquet de grève devant votre lieu de travail, veuillez ne pas le franchir et adressez vos questions au bureau de la section locale 3338.

Si nous multiplions les piquets de grève, c’est parce que l’employeur persiste à ne pas respecter ses employés et à refuser de reprendre les négociations. La semaine dernière, on a appris que le conseil d’administration de la Simon Fraser Student Society a adopté une mesure basse, vile et très troublante. Nous savons maintenant que le 7 septembre, les administrateurs de la SFSS ont discrètement adopté une résolution qui augmente grandement leur rémunération, grâce aux économies réalisées en ne rémunérant pas nos membres lockoutés. Les administrateurs ont doublé leur salaire mensuel jusqu’à la fin du lockout. Les six membres du comité de direction, dont son président Jeff McCann, toucheront 1 750 dollars de plus par mois, alors que les dix autres administrateurs recevront 581 dollars de plus par mois.

En prenant cette décision, ces 16 étudiants de l’Université Simon-Fraser se sont placés dans une position où il devient dans leur intérêt personnel de prolonger le lockout de nos membres. Le conseil d’administration qui, depuis le début, prétend être « fauché » utilise maintenant les salaires de nos membres pour s’accorder une augmentation. Il s’agit d’un geste hypocrite, opportuniste et offensant. Pour tout dire, c’est sale.

Nos membres demandent simplement la fin du lockout pour retourner à la table de négociation. Et aujourd’hui plus que jamais, ils ont besoin de votre appui. Joignez-vous à eux sur le piquet de grève; questionnez-les sur les enjeux de ce conflit; surtout, respectez les piquets de grève. Cette nouvelle galvanise les appuis pour nos membres au sein du milieu ouvrier. Les sections locales du SCEP ont déjà avisé l’université qu’elles annulent leurs réservations de locaux de réunion jusqu’à la fin du lockout. Aussi, les sections locales du SCFP de tout le Lower Mainland envoient leurs membres gonfler les rangs des piquets de grève.

Pour en savoir plus, lisez la demande qu’a déposé le SCFP à ce sujet devant le Conseil des relations du travail (en anglais seulement).

Qui sont les administrateurs de la Simon Fraser Student Society qui touchent maintenant les salaires de nos membres?

Jeff McCann, président
Keenan Midgley, trésorier
Jordan Kohn, responsable des relations internes
Kevin Zhang, responsable des relations externes
Lorenz Yeung, responsable des services aux membres
Marc Fontaine, responsable des relations avec l’Université

Arry Dhillon, représentante
Danielle Hornstein, représentante
Kyle Acierno, représentant de faculté (Arts et sciences sociales)
Lahz Dropsy Kikabou, représentant de faculté (Sciences appliquées)
Hao Lin, représentant de faculté (Administration)
Jenni Rempel, représentante de faculté (Communications, art et technologie)
Shiva Manavipour, représentant de faculté (Éducation)
Maziar Kazemi, représentant de faculté (Environnement)
Spencyre Hackett-Martin, représentant de faculté (Sciences de la santé)
Tabrez Hussein (représentant de faculté (Sciences pures)