Notre Conseil exécutif national s’est réuni du 9 au 11 décembre 2014, à Ottawa

Voici les faits saillants de ses délibérations et décisions.

In memoriam

Le Conseil exécutif national a observé une minute de silence pour souligner la perte des membres suivants de notre famille du SCFP : le confrère Mike Coleman, section locale 382 (District scolaire 61, Colombie-Britannique); la consœur Joan Rowlands, section locale 2033 (District scolaire catholique, Terre-Neuve-et-Labrador); la consœur Helen Coemtzis, membre de la section locale 3744 (Unionville Home Society, Ontario); la consœur Julie Davis, retraité et ancienne directrice générale de la Direction de l’organisation et des services régionaux, bureau national; la consœur Dea Pasini, conseillère syndicale temporaire (bureau régional de l’Ontario) et ancienne présidente de la section locale 4092 (agents de bord d’Air Canada, base de Toronto); le confrère Kevin MacNeil, conseiller syndical à la retraite (bureau de Sydney); le confrère Chris Sax, conseiller syndical, bureau de Barrie, décédé subitement le mardi 2 décembre 2014; et la consœur Zahra Mohamoud Abdille, membre de la section locale 79, infirmière en santé publique à la Ville de Toronto, assassinée avec ses deux fils, Faris, 13 ans, et Zain, 8 huit ans.

Budget de 2015 du SCFP

Charles Fleury, secrétaire-trésorier national, a présenté le budget de 2015, adopté par le Conseil à l’unanimité.  Le SCFP connaîtra une certaine croissance de ses revenus en 2015, mais le budget est prudent et tient compte du climat politique et économique actuel qui nous oblige à lutter contre l’austérité et à repousser les attaques lancées contre notre droit à la libre négociation collective.  Le budget veille aussi à ce que nous disposions des ressources voulues pour continuer à défendre nos conventions collectives et les services publics.  Il maintient également les allocations budgétaires du Fonds de riposte et du projet « Un monde plus juste ».  En outre, l’allocation destinée aux dépenses électorales prévoit des ressources suffisantes pour travailler à la défaite du gouvernement Harper et à l’élection du tout premier gouvernement néo-démocrate à l’automne 2015.  Le budget ajoute quatre postes temporaires pour 12 mois en Ontario (deux), au Québec (un) et en Colombie-Britannique (un) afin de répondre aux priorités les plus urgentes.  En plus de ces postes temporaires dans les régions, un poste temporaire de conseiller à la recherche pour une période de 12 mois a été approuvé; son titulaire travaillera au Bureau national à aider les régions en matière de régimes de retraite et de lutte à la privatisation.  Les budgets de la Caisse nationale de défense destinés aux campagnes à frais partagés et au recrutement ont été accrus pour répondre aux besoins des régions et des sections locales.

Résolution du Conseil exécutif national

Pour souligner le 56e anniversaire de la signature de la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU, le 10 décembre, le Conseil exécutif national a adopté une résolution d’opposition aux changements apportés récemment par le gouvernement conservateur au Programme des travailleurs étrangers temporaires et au Programme concernant les aides-familiaux résidants.  Ces changements créent des conditions de vulnérabilité et de précarité pour les travailleuses et travailleurs migrants.  Le SCFP écrira au gouvernement pour exiger la reconnaissance des droits fondamentaux des travailleurs migrants du Canada et participera à des campagnes menées par des travailleurs migrants pour contester ces lois.  Lisez la résolution complète.

Stephen Lewis – Un monde sans sida

Le Conseil a accueilli Stephen Lewis à sa réunion.  Ce dernier a fait le point avec les membres sur l’important travail international entrepris par Aids Free World dans la lutte pour l’égalité des genres, les droits de la personne et l’élimination des causes systémiques de la pandémie de sida.  Stephen a remercié le SCFP pour le soutien financier accordé à Aids Free World, qui permet de poursuivre cet engagement.

Congrès du travail du Canada

Un monde plus juste

Le Conseil a reçu le bilan de la troisième phase de la campagne de publicité du CTC sur la promotion du mouvement syndical au Canada.  La campagne d’automne, diffusée du 22 novembre au 22 décembre, comprend une publicité télé de 30 secondes, des publicités dans les transports en commun de Montréal, Toronto et Vancouver, ainsi qu’une importante campagne médiatique numérique. Toute cette phase de la campagne est destinée à inciter les gens à aller sur le site Web –  etrejuste.ca – qui donne des détails sur le travail entrepris par les syndicats sur des enjeux comme la santé, les garderies, la sécurité à la retraite, les droits de la personne, les emplois et l’économie.  

Violence conjugale au travail

Le Conseil a écouté un exposé sur un sondage sur la violence conjugale au travail mené avec l’appui des affiliés du Congrès et de concert avec l’Université Western en Ontario.  Plus de 8 000 syndiqués ont participé à ce sondage, ce qui en fait l’un des plus importants sur le sujet dans le monde jusqu’à maintenant.  La recherche a permis de déterminer l’ampleur et les effets de la violence familiale sur les travailleuses et travailleurs et sur les milieux de travail, mais ce n’est qu’un premier pas.  Les prochaines étapes prévoient l’utilisation de ces résultats par les gouvernements, les syndicats et les employeurs afin d’adopter des pratiques proactives pour faire face aux effets de la violence familiale au travail.

Soutien financier

Le Conseil exécutif national a approuvé six demandes de campagnes à frais partagés, pour un total de 44 311,67 $, et sept demandes d’aide financière pour des frais juridiques et d’arbitrage, pour un total de 292 400,00 $.

Conseil des Canadiens

Le Conseil des Canadiens a décerné au SCFP son prix pour le militantisme de 2014 qui souligne l’engagement du syndicat à l’égard de la justice sociale, de la lutte contre la privatisation des services publics du Canada et du soutien aux travailleurs du secteur public.  Maude Barlow, présidente du Conseil, a présenté le prix aux membres du Conseil, ainsi qu’à de nombreux membres du personnel qui mènent différentes campagnes avec le Conseil des Canadiens.