Logo du SCFP

Hausse attendue pour les IAA de la Saskatchewan

le 12 avril 2011 1 h 59
 
Hausse attendue pour les IAA de la Saskatchewan - image 1

 
 Environ 3000 infirmières auxiliaires autorisées (IAA) de la Saskatchewan ont bénéficié d’une augmentation de salaire en février, au terme d’un examen approfondi du comité mixte d’évaluation des postes. Le SCFP représente la moitié de ces infirmières auxiliaires.

Les IAA affiliées au SCFP avaient demandé cette révision salariale en 2008, lorsque la province avait rehaussé les exigences de formation et étendu les tâches et responsabilités des infirmières auxiliaires.

Récemment, les infirmières autorisées et les infirmières psychiatriques représentées par le Syndicat des infirmières de la Saskatchewan (le Saskatchewan Union of Nurses, ou SUN) avaient obtenu une hausse salariale de 35 pour cent. Cela avait créé un écart important dans les classifications d’infirmières.

Dans la province, une infirmière sur quatre est une infirmière auxiliaire autorisée.

En vigueur depuis février, cette hausse attendue fait grimper les salaires des IAA de deux échelles salariales. Les augmentations vont de 4,66 $ à 5,00 $ l’heure. Depuis le 1eravril, le salaire de départ d’une IAA en Saskatchewan est de 31,01 $; le taux maximal est de 33,21 $. La question d’un salaire rétroactif n’est pas encore réglée, mais le syndicat a déposé des griefs.

« Mes collègues et moi sommes très satisfaites de la dernière augmentation, affirme Judy Ellis, une IAA de Regina travaillant en soins de longue durée, même si nous sommes encore trop loin derrière le salaire des IAA, surtout à travail égal en maison de soins infirmiers. Chaque cours que nous devons suivre pour parfaire nos compétences devrait se refléter dans notre salaire. »

Le comité a normalisé l’augmentation dès qu’on lui a accordé une plus grande autonomie en matière de décision. Les experts en évaluation des postes du SCFP ont conseillé le comité sur des points techniques en rapport avec les changements apportés aux postes.

En outre, l’examen de la classification des IAA superviseures a été complétée en mars. Les infirmières de ces classifications passeront à l’échelle salariale 17, dont le premier échelon se situe à 33,33 $ et le dernier à 35,72 $.
 
« Je travaille dans un centre hospitalier rural, où nous avons toujours tout fait, explique Debbie Haftner, une IAA de Turtleford. Nous administrons des médicaments, nous faisons des consultations externes et nos patrons nous soutiennent merveilleusement. Je ne peux m’imaginer travailler autrement. J’adore ce que je fais, même si, depuis quelques années, j’avais de la difficulté à avaler le fait que je gagnais un salaire bien moindre que les autres infirmières. Je suis heureuse de cette augmentation. Cela démontre que notre boulot compte. »

L’examen des six autres postes de la famille IAA devrait être terminé d’ici quelques semaines.