Aller au contenu principal

Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Deux cent vingt travailleurs des services de soutien à l’intégration chez Community Living Durham North risquent de se retrouver en lock-out.

La direction a rompu les négociations et lancé le décompte vers une possible interruption des services qui bouleversera la vie de plus de 200 prestataires et leur entourage.

La direction semble prête à forcer les travailleurs à accepter un contrat truffé de concessions :

  • Elle a menacé l’équipe de négociation de lancer le décompte vers le lock-out si celle-ci n’acceptait pas l’offre qu’elle déposerait en conciliation.

  • Elle a mis en péril les services aux prestataires en lançant effectivement le décompte vers le lock-out, en conciliation, avant même que les représentants du syndicat aient l’occasion d’examiner son offre et d’y réagir.

  • Elle a privé les deux parties d’une occasion de s’entendre en mettant fin aux négociations avant que les représentants du syndicat aient la chance de discuter, avec le gouvernement provincial, des retombées, pour ses membres, de l’enveloppe supplémentaire de 200 millions de dollars consacrée à améliorer les conditions de travail et le salaire des travailleurs.

Aidez ces travailleurs à continuer à prendre soin des personnes ayant une déficience intellectuelle.

Veuillez envoyer un message à l’employeur; demandez-lui de mettre fin à ses tactiques impétueuses et de revenir à la table des négociations pour négocier un contrat de travail équitable, dans le respect, afin que les travailleurs puissent continuer à venir en aide aux prestataires et à leur entourage.

Nos pages médias sociaux

S’abonner aux publications du SCFP