Elizabeth ParisLe prix Ed-Blackman est un nouveau prix remis aux membres du SCFP qui ont renforcé le mouvement syndical par leur engagement et leur militantisme en matière de justice sociale et raciale et par leur détermination à abattre les barrières qui se dressent devant les travailleurs de couleur dans notre syndicat.

Elizabeth Paris, de la section locale 2330 du SCFP en Nouvelle-Écosse, est l’incarnation de ces qualités.

« Nous écrivons aujourd’hui une page d’histoire, car ce prix est le premier du genre au SCFP », a déclaré Mme Paris, qui a rendu hommage au confrère Blackman et à d’autres militants qui l’ont précédé.  « J’ai eu le privilège de travailler avec le confrère Blackman, qui croyait en la justice sociale et en l’égalité pour tous. »

Membre de longue date du Comité national arc-en-ciel du SCFP, Elizabeth Paris a aussi contribué à créer le comité des droits de la personne du SCFP-Nouvelle-Écosse et est présentement vice-présidente de l’égalité au SCFP-Nouvelle-Écosse et vice-présidente régionale pour la section locale 2330 du SCFP.

Dans la collectivité, Mme Paris a été élue représentante du conseil scolaire africain de la Nouvelle-Écosse, et a été présidente de l’Association du développement communautaire africain de la Nouvelle-Écosse et présidente de l’Association d’éducation des noirs.

« Un arc-en-ciel naturel, même s’il est très beau, n’est un mirage », a dit Elizabeth Paris, reprenant un mot du confrère Blackman, « mais l’arc-en-ciel du SCFP est une force bien réelle et irrépressible. »

Mme Paris est un exemple des ponts qui peuvent se créer entre le militantisme syndical et le militantisme communautaire et son travail, tant au SCFP qu’à l’extérieur, a changé de nombreuses vies pour le mieux.