Logo du SCFP

À Paris, on protège l’eau publique pour le bien public

le 18 février 2011 8 h 39
 


Voyez le message (en anglais) convaincant de l’adjointe au maire de Paris, Anne Le Strat, qui explique ce que la Ville a fait pour remunicipaliser le service de l’eau dans une vidéo exclusive destinée aux membres du SCFP qui assistaient à la Rencontre nationale du secteur municipal à Toronto.

Les prix de l’eau à Paris, en France, ont chuté, un an seulement après que la Ville ait repris le contrôle du service de l’eau des mains des exploitants privés.

Pendant des années, le service d’eau de Paris a été exploité par Veolia et Suez – deux multinationales privées. Lorsqu’une nouvelle administration municipale a été élue, ses dirigeants ont promis de rapatrier à l’interne le service de l’eau. En 2009, ils ont créé un nouveau système public et obtenu des tarifs plus bas et une meilleure reddition de comptes pour les citoyens de Paris.

Anne Le Strat, adjointe au maire de Paris, a expliqué les mesures qu’a prises la Ville pour remunicipaliser le réseau de l’eau, grâce à un message vidéo exclusif destiné aux membres qui participaient à la Rencontre nationale du secteur municipal à Toronto, le 17 février.

« Le fait que la capitale française ait décidé de remunicipaliser son service de l’eau a évidemment été une forme d’électrochoc, non seulement dans la communauté de l’eau nationale mais aussi dans la communauté de l’eau internationale, a expliqué Mme Le Strat.  L’eau est un bien commun qui fait partie de notre patrimoine commun du vivant et de l’humanité; il nous faut assurer une maîtrise publique et une gestion publique de cette ressource. »