Logo du SCFP

Le 10 décembre – Journée internationale des droits de la personne

le 9 décembre 2010 11 h 28
 
Le 10 décembre – Journée internationale des droits de la personne - image 1


Consœurs et confrères,

Née des atrocités et des innombrables pertes de vie subies pendant la Seconde guerre mondiale, la Déclaration universelle des droits de la personne des Nations Unies a été signée en 1948 afin de créer une compréhension commune de la nature des droits de tous.

La communauté internationale souligne chaque année, le 10 décembre, la Journée internationale des droits de la personne. La Déclaration universelle a été l’une des premières grandes réalisations de l’ONU et demeure un puissant instrument et un symbole mondial qui établit les fondements d’un monde construit sur la liberté, la justice et la paix.

Le SCFP a une longue tradition de défense des droits de la personne et de lutte contre la discrimination et demeure diligent dans la surveillance et la dénonciation de toutes les formes de discrimination, surtout dans un contexte de conservatisme social croissant.

Au cours des dernières années, les médias grand public et le gouvernement s’en sont pris sans relâche aux valeurs canadiennes d’égalité et d’inclusion enchâssées dans la Charte canadienne des droits et libertés et dans les lois sur les droits de la personne. Le gouvernement fédéral conservateur, en particulier, a démantelé les systèmes mêmes qui assurent la promotion des droits de la personne et de l’égalité.

En voici quelques exemples :

  • Programme de contestation judiciaire– financement interrompu, ce qui touche les femmes, les personnes ayant un handicap et d’autres groupes en quête d’égalité qui ont besoin d’un recours judiciaire contre la discrimination systémique.
     
  • Commission canadienne des droits de la personne– fermeture de bureaux dans les villes où le nombre de plaintes est élevé et où les communautés racisées sont nombreuses.
     
  • Condition féminine– financement réduit à presque rien, mandats affaiblis et organisations de femmes  fermées.
     
  • Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés– changements qui punissent les travailleurs migrants, les réfugiés et les nouveaux arrivants.
     
  • Manuels de la citoyenneté – réécriture de notre histoire pour en effacer l’incarcération des Japonais canadiens et la déportation des syndicalistes radicaux.


Des activités et événements portant sur la Déclaration universelle des droits de la personne ont lieu partout dans le monde le et autour du 10 décembre. Le SCFP-CB et le SCFP-Alberta organisent des conférences sur les droits de la personne plus tard cette année afin de sensibiliser les membres aux droits de la personne et à l’importance de la protection de ces droits dans leurs propres communautés et régions.

Le Congrès du travail du Canada organise en décembre 2010 « Debout! pour vos droits », une conférence sur les droits de la personne dont le but est de contester les changements de lois et de règles et le démantèlement par l’actuel gouvernement conservateur des traditions démocratiques du Canada.

Nous vous incitons à participer à ces importantes activités pour aider à édifier un mouvement syndical fort, diversifié et accueillant. Ce seront de bonnes occasions de travailler ensemble – politiquement et stratégiquement. 

Nous invitons les membres du SCFP et nos collectivités d’un bout à l’autre du pays à profiter de la Journée des droits de la personne de 2010 pour s’ouvrir à la diversité et mettre fin à la discrimination.

Pour en savoir plus sur la Déclaration universelle des droits de la personne et d’autres initiatives en matière d’égalité, n’hésitez pas à communiquer avec le Service de l’égalité du SCFP à www.scfp.ca/egalite.

Bonne célébration de la Journée internationale des droits de la personne!

Nous vous prions d’accepter nos salutations solidaires.


Le président national,
PAUL MOIST

Le secrétaire-trésorier national,
CLAUDE GÉNÉREUX