How to form a workplace environment committee

Pierre Ducasse | Service des communications du SCFP

La promotion d’un environnement sain est intimement liée aux autres enjeux relevant de la santé-sécurité au travail. En raison des changements climati­ques, il est d’autant plus clair que les syndicats doivent être des leaders au plan environnemental. D’ailleurs, cet engagement doit d’abord se manifester dans nos milieux de travail.

Pour appuyer les membres et les sections locales qui veulent en faire davantage, le SCFP vient de produire une fiche d’information intitulée Comment former un comité de l’environnement en milieu de travail. Elle donne des idées et des trucs concrets pour mettre en place de tels comités. Il existe différents modèles de comités. Certains comités de l’envi­ronnement sont composés uniquement de travailleurs, alors que d’autres sont des comités conjoints employés-employeur.

« Même si l’environne­ment est intimement lié à la santé au travail, l’expérience démontre qu’il est préférable de mettre sur pied des comités de l’environnement distincts des comités de santé et sécurité. Le comité peut ainsi se concentrer plus spécifiquement sur son mandat et ses tâches », a affirmé le recherchiste en santé-sécurité au SCFP national, Matthew Firth.

« Afin d’améliorer le bilan environnemental du milieu de travail, de nombreux gestes peuvent être posés : recyclage, conservation de l’énergie et de l’eau, utilisation du transport en commun et réunions à distance », a pour sa part souligné le secrétaire-trésorier national du SCFP, Charles Fleury.

Il n’est pas toujours facile de savoir par où commencer. C’est pourquoi un outil d’écovérification est disponible sur scfp.ca. Il permet d’évaluer les pratiques actuelles du milieu de travail et propose des actions à entreprendre.

« Nous devons et nous pouvons en faire plus », a souligné la coprésidente du Comité national de l’environnement, Carmel Forde.

« Il est important de montrer que les syndicats font partie de la solution. Nous pouvons être fiers de notre syndicat, car le SCFP a l’environnement à cœur », a ajouté Joanne Azevedo, qui est aussi coprésidente du Comité national de l’environnement.

Pour plus d’information, consultez le scfp.ca/environnement