BURNABY- Les négociateurs des sections locales SCFP municipales et bibliothécaires du Grand-Vancouver et des environs se sont réunis à Burnaby, à la mi-janvier, pour deux jours de coordination des stratégies et des enjeux. Ils en ont profité aussi pour parfaire leurs compétences en négociation.

Dans la première journée se sont réunis les comités de négociation d’une vingtaine de sections locales dont la convention collective est à renouveler. Certaines sections en sont aux phases préliminaires, mais la plupart se préparent à s’asseoir à la table des négociations. Les préoccupations les plus partagées, outre les salaires et les avantages sociaux, touchent aux problèmes des travailleurs précaires, à l’équité salariale et à l’évaluation des emplois.

Dans la deuxième journée, on a discuté de planification des communications relatives aux négociations. Les présidents et les employés des sections locales ont passé en revue plusieurs points de soutien aux négociations, comme la communication avec les membres, la mobilisation des membres, la clarté du message et l’interaction avec la communauté et les médias locaux.

Le président du SCFP-C.-B. Paul Faoro et son secrétaire-trésorier Trevor Davies sont venus saluer les participants et promettre le soutien du SCFP-C.-B. dans cette ronde de négociation. La directrice régionale adjointe Meena Brisard s’est jointe au groupe à la deuxième journée pour affirmer la priorité qu’accorde le SCFP au soutien à la coordination entre les sections locales et au sein des régions, étant donné que les employeurs collaborent entre eux.

Tom O’Leary, coordonnateur du secteur municipal au SCFP, et Zoe Magnus, coordinatrice du secteur bibliothécaire, se sont dits satisfaits du taux de participation.