Danny CavanaghLe prix du SCFP en alphabétisation a été remis à Danny Cavanagh, de la section locale 734 du SCFP. M. Cavanagh a toujours défendu l’alphabétisation en tant qu’enjeu syndical. Il est membre du Conseil exécutif national depuis 2005 et vient d’être élu président de la Fédération du travail de la Nouvelle-Écosse.

En acceptant le prix, M. Cavanagh a souligné qu’il a toujours considéré l’alphabétisation comme une « clé en or » permettant aux travailleurs d’ouvrir des portes qui leur seraient fermées autrement.

Il a demandé aux délégués de ne pas oublier que « petit train va loin » et qu’en s’intéressant à l’alphabétisation, les travailleurs qui « croient qu’ils peuvent » finissent par « savoir qu’ils peuvent ».

Danny Cavanagh a amorcé ses efforts de promotion de l’alphabétisation en créant un comité en milieu de travail.  Lorsqu’il était président de son conseil régional du travail, il a commencé à écrire une chronique dans un hebdomadaire local et a animé une émission de télévision par câble dans laquelle il interviewait des femmes et hommes politiques sur des enjeux syndicaux et communautaires.

Il a été membre fondateur du Groupe de travail du SCFP sur l’alphabétisation et il y participe toujours aujourd’hui à titre de liaison avec le Conseil exécutif national.  Il est président du Conseil de l’alphabétisation de la Nouvelle-Écosse.

Le président national Paul Moist a remercié Danny Cavanagh pour son infatigable militantisme en faveur de l’alphabétisation et de l’éducation au travail et a invité les délégués à poursuivre le solide travail entrepris par le SCFP.