Logo du SCFP

Paul Moist sera au congrès de la division de l’Alberta le 13 mars

le 12 mars 2008 6 h 46
 

Congrès de la division de l’Alberta

Calgary, Alberta – Paul Moist, président national du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), va féliciter ce jeudi la division de l’Alberta du SCFP pour son récent rapport intitulé « Doing The Math: Why P3s for Alberta Schools Don't Add Up » (« Faites le calcul : le bilan des PPP pour les écoles de l’Alberta est négatif »). Le document met les Albertains en garde quant aux coûts réels du financement privé pour construire et entretenir des écoles publiques.

« Les dernières élections en Alberta et la pauvreté croissante dans cette région du pays, en dépit de son énorme richesse, sont des indications que les communautés sont mal en point, a commenté M. Moist. C’est ce que révèle le faible taux de participation électorale. »

Paul Moist va promettre aux délégués du SCFP que leur syndicat national les épaulera pour faire reculer la privatisation sous toutes ses formes — PPP, réductions de services, sous-traitance et tentatives législatives pour détruire les services publics.

« Les membres du SCFP en Alberta voudront unir leurs forces à celles de partenaires de coalition — des organismes sociaux, économiques et politiques — pour stopper la poussée de privatisation des services publics comme les écoles. »

Le président profitera de l’occasion pour présenter deux des 252 salariés du Journal de Québec mis en lock-out il y a près d’un an par la Corporation Quebecor/Sun Media.

« Le sort de ces travailleurs des médias du Québec montre bien l’arrogance absolue et débridée de certaines grandes entreprises du pays », a ajouté M. Moist.

« Ces entreprises infligent du "terrorisme économique" à leurs propres organisations et aux travailleurs canadiens. Et dans ce cas, il s’agit d’un coup double parce que les médias hors Québec ont gardé un silence presque absolu sur cette affaire. Pourtant, toutes les régions du pays souffrent de l’affaiblissement constant de la diversité des voix médiatiques. »

Le président du plus grand syndicat du Canada (570 000 membres) présentera une courte vidéo sur le potentiel de la force collective des membres du SCFP « pour vaincre la privatisation et remporter la bataille pour un financement adéquat, pour assurer la prestation publique des services publics, pour rebâtir des infrastructures en décrépitude et pour veiller à ce que la santé, l’éducation et l’entretien des infrastructures restent publics. »

C’est donc à 11 h ce jeudi 13 mars au Coast Plaza Hotel de Calgary que Paul Moist prendra la parole.

Par la suite, Paul Moist partagera ses préoccupations sur la privatisation, le sous-financement et les effets de la convergence des médias auprès des congrès de division du SCFP et du congrès du CTC jusqu’à la fin de mai 2008.

-30-

Pour en savoir plus sur la campagne du SCFP en faveur des services publics : scfp.ca/privatisation

Pour en savoir plus sur le lock-out au Journal de Québecet la liberté de la presse au Canada : scfp.ca/journaldequebec

Pour informations ou entrevues : Audra Williams, service des communications du SCFP : (780) 504-2837; Sébastien Goulet, service des communications du SCFP : (613) 808-0675