Logo du SCFP

Les services doivent rester publics et sans but lucratif, affirme Paul Moist

le 13 avril 2007 11 h 20
 
Les services doivent rester publics et sans but lucratif, affirme Paul Moist - image 0

« Le parc Assiniboine doit rester public », a déclaré Paul Moist hier dans son allocution d’ouverture au congrès de 2007 du SCFP-Manitoba, à Winnipeg. Sa remarque s’adressait aux élus de la ville de Winnipeg.

Paul Moist a répété que les membres du SCFP-Manitoba ne sont pas les seuls à s’opposer aux tentatives des élus locaux qui veulent confier notre patrimoine public au secteur privé à but lucratif.

Le président national a signalé avec enthousiasme que le gouvernement néo-démocrate du Manitoba résiste aussi aux pressions incroyables en faveur de la privatisation de divers services de la province. « Le gouvernement Doer a dit non aux privatiseurs, a soutenu Paul Moist. Le récent budget comprend des hausses de financement pour les garderies, a-t-il précisé, et tout cet argent est destiné aux services de garde à l’enfance publics. »

Paul Moist a aussi présenté aux délégués le numéro de 2007 du rapport « Le SCFP – Un bilan positif ». Il a mis en lumière la grande fierté que ressentent les membres à l’égard du travail qu’ils accomplissent dans les collectivités de tout le Canada. « Un travailleur sur soixante-quatre au Canada est membre du SCFP, a ajouté M. Moist. Nous avons de bonnes raisons d’être fiers. ».

Le congrès du Manitoba se poursuit jusqu’au samedi 14 avril.