Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Celeita​Le SCFP s’inquiète pour la sécurité de Berenice Celeita, militante des droits de la personne et directrice de NOMADESC, un organisme colombien partenaire du SCFP.

Les faits et gestes de Mme Celeita sont surveillés par des individus non identifiés depuis que celle-ci est revenue d’un voyage au Canada et aux États-Unis pendant lequel elle a parlé des droits de la personne en Colombie.

Les dirigeants nationaux du SCFP ont écrit au président colombien Juan Manuel Santos pour demander qu’on protège la vie de Mme Celeita, de ses proches et d’autres membres de NOMADESC. En outre, le SCFP réclame une enquête impartiale sur cet incident et le droit, pour les défenseurs des droits de la personne, de poursuivre leur travail sans subir d’intimidation.

Agissez : Écrivez au président Santos pour lui dire que les Canadiens se préoccupent de la sécurité des défenseurs des droits de la personne en Colombie. 

Le SCFP soutient le travail de NOMADESC, ainsi que les communautés et les organismes avec lesquels il œuvre. Nous nous sommes rendus en Colombie à plusieurs reprises pour rencontrer ces personnes et ces collectivités afin de mieux comprendre la situation là-bas et de chercher des moyens pour les aider dans leur quête de justice.

Pour en savoir plus sur ce problème urgent et pour écrire au président Santos, visitez notre organisme partenaire CoDev.