Logo du SCFP

Faits saillants de la réunion du Conseil exécutif national - Mars 2012

le 27 mars 2012 4 h 43
 

Planification stratégique

Le Conseil exécutif national a consacré une journée et demie à une discussion portant uniquement sur les attaques lancées contre le mouvement syndical par le gouvernement fédéral, ainsi que par de nombreux gouvernements provinciaux et employeurs.  Les membres du Conseil et de la haute direction ont rangé stylos et ordres du jour pour participer à une large discussion sur les moyens à prendre pour améliorer et renforcer les réponses du SCFP dans le contexte du document d’orientation stratégique adopté à notre congrès national de novembre.

 

In memoriam

Le Conseil exécutif national a observé une minute de silence pour souligner les pertes qui ont endeuillé la famille du SCFP et l’ensemble du mouvement syndical.  La consœur Madeleine Parent, pionnière du mouvement des femmes et militante syndicale, est morte à l’âge de 93 ans.  Le SCFP pleure aussi la mort des anciennes membres du personnel du SCFP, les consœurs Jennifer Williams et Marie Craig.  Les membres du Conseil ont également rappelé la mémoire des travailleuses et travailleurs décédés au travail : des membres des Métallos de Babine Forest Products à Burns Lake, en Colombie-Britannique, morts dans une explosion survenue au moulin en janvier, et des membres des Teamsters de VIA Rail, qui ont perdu la vie dans un déraillement en février.

 

Résolution – Sécurité de la retraite

Le Conseil exécutif national s’est de nouveau engagé à intensifier la lutte pour la sécurité de la retraite de tous les Canadiens en adoptant une résolution visant à entreprendre une campagne contre les compressions prévues par le gouvernement Harper dans les prestations de la Sécurité de la vieillesse.   

En effet, prenant la parole devant une conférence des élites des affaires en Suisse en janvier dernier, Stephen Harper a annoncé que son gouvernement comptait réduire les prestations de la Sécurité de la vieillesse.  Depuis, il est devenu évident qu’il a fermement l’intention de mettre ses menaces à exécution, même s’il est devenu tout aussi évident qu’il n’existe pas, dans le système de retraite du Canada, de crise financière qui puisse exiger ce type de mesure.  En fait, comme l’affirme le Conseil dans sa résolution, la seule crise est celle qui frappe les revenus de retraite au Canada et qui peut facilement se régler par une hausse des prestations du Régime de pension du Canada.

 

Finances

 Le Conseil exécutif national a approuvé dix-huit demandes de campagnes à frais partagés, pour un total de 1 043 131,08 $.  Huit demandes d’aide pour des frais juridiques et d’arbitrage ont aussi été approuvées, pour un total de 383 894,99 $.  Le Conseil a également adopté à l’unanimité une motion visant à transférer 4 millions de dollars du surplus prévu de 2011 au passif de capitalisation des avantages sociaux futurs.  Une portion du surplus ira aussi au financement de diverses initiatives de riposte en 2012.

  

:nl/sepb 491