Le SCFP s’oppose fortement au projet de loi C-51, la loi antiterroriste, et s’inquiète de la menace pour les libertés civiles et libertés démocratiques pour toutes les personnes vivant au Canada que représente ce projet de loi. Le projet de loi C-51 est une puissante menace pour toutes nos libertés, en particulier pour les personnes qui s’opposent au régime du gouvernement fédéral conservateur, comme les activistes syndicaux et nos alliés de la société civile.