Alors que le syndicat des employés du réseau de bibliothèques de Mississauga (le Mississauga Library System ou MLS) entame sa troisième semaine de grève, sa présidente affirme qu’il est temps de reprendre les négociations pour sauver ce qui reste de la programmation estivale.

« Les familles comptent sur la programmation estivale des bibliothèques, mais le temps file », explique Laura Kaminker, présidente de la section locale 1989 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP 1989), qui représente les grévistes.

« Si MLS et la Ville de Mississauga veulent réellement fournir la programmation estivale sur laquelle comptent les familles, il est temps de revenir à la table, ajoute-t-elle. Nous avons toujours été prêts à boucler les négociations pour conclure une convention collective équitable et acceptable aux yeux des deux parties. »

Les membres du SCFP 1989 ont débrayé le 4 juillet dernier, à la rupture des pourparlers entre le syndicat et MLS. Il reste plusieurs points importants à régler, dont celui des avantages sociaux des employés à temps partiel, plusieurs de ces employés ne gagnant que quelques cents de plus que le salaire minimum.

À défaut d’une programmation estivale officielle, le SCFP 1989 a offert des activités familiales aux piquets de grève, comme des heures du conte.

« L’été est l’une des périodes les plus achalandées dans les bibliothèques, renchérit Mme Kaminker. Normalement, nous aurions 11 000 enfants inscrits au club de lecture. Uniquement à la bibliothèque centrale, 1 200 enfants devraient participer au programme estival en ce moment même. C’est une honte que les familles soient privées de ces activités. Nous essayons de compenser en offrant quelques activités par nous-mêmes, mais on est loin de ce à quoi les citoyens sont en droit de s’attendre de leur réseau de bibliothèques. »

Le comité de négociation du SCFP 1989 demeure prêt à reprendre les négociations au pied levé. « Tout ce qui nous manque, c’est un partenaire prêt à conclure. »

Pour en savoir plus, contactez :

Laura Kaminker, présidente du SCFP 1989, 647-200-1481

Matthew Stella, service des communications du SCFP, 905-739-3999